Avec Christophe Pelé, au restaurant le Clarence

Un chef doublement étoilé aussi discret qu’efficace

Catégorisé comme Podcasts
Christophe Pelé

Il est discret. Trop pour ses fans ? Christophe Pelé, chef exécutif du Clarence, une adresse doublement étoilée  de l’avenue Franklin Roosevelt, à Paris, quitte rarement ses cuisines. Ni objets design, ni art contemporain aux murs de son hôtel particulier du 19e siècle où les boiseries et la bibliothèque annoncent la couleur. Avis aux amateurs de grands Bordeaux, le lieu est la propriété du Château Haut-Brion. C’est dire que les gammes de vins de ce prestigieux domaine sont disponibles à la carte, comme à la boutique…

Celui qui a conjugué les bases de son métier chez Ledoyen, Lasserre, Pierre Gagnaire, Le Bristol et le Royal Monceau, avant d’ouvrir sa propre table au nom de la Bigarrade, nous reçoit sans fard et sans masque pour nous conter l’esprit des lieux, de ses menus aux plats traditionnels, saupoudrés d’un soupçon de créativité, et de sa « Cantine » en Click & Collect, à 19€. En appuyant à juste titre sur les raisons pour lesquelles ce temple de la gastronomie française, qui se vit comme un club privé, figure parmi les 100 premières meilleures adresses. Une révélation et des confidences sur canapé. Déjeuner, à partir de 55€, dîner, à partir de 130€. www.le-clarence.paris