Brive-la-Gaillarde : les bons coins du “coincoindenicole”

La destination vacances de l’été 2021

Catégorisé comme Tourisme France
Brives-la-Gaillarde

Il faut compter plus de 3 heures en train pour relier Paris à Brive-la-Gaillarde. Cette ville du Sud-Ouest de la Corrèze est l’étape incontournable des gourmands et des passionnés de rugby. Pour découvrir ses trésors cachés, le “coincoindenicole” a fait le tour de la localité et de ses environs, avec Jennifer et Karine, 2 guides enthousiastes, avisées et éclairées.

Le coin historique

La visite de cette cité fortifiée débute par la Collégiale Saint Martin et son clocher de style néo-roman, classée monument historique. Construite au 12e siècle, sa crypte archéologique renferme des vestiges mérovingiens et carolingiens ainsi que des sarcophages des 6e et 7e siècles. De son côté, l’hôtel Labenche abrite désormais le Musée d’Art et d’Histoire de Brive. En se baladant, le nez au vent, dans ces ruelles imprégnées du passé, le “coincoindenicole” fait un retour vers le futur en découvrant des sites, des édifices et des demeures remarquables, comme l’hôtel de Maillard-Quinhart où grandit l’entomologiste Pierre-André Latreille.

Le coin gourmet

Pour la pause déjeuner à Brive-la-Gaillarde, le choix est cornélien car les bons restaurants ne manquent pas. Décision prise d’aller au Bistrot Chambon où règne, dans un décor rustique, convivialité et goût de la bonne cuisine. La carte propose un grand choix de plats variés, concoctés avec des produits régionaux, frais et de saison, cuisinés traditionnellement dans le respect de leur caractère authentique. Dans l’assiette, les classiques de la cuisine, tête de veau comprise, sans oublier la sole meunière, nous comblent de joie. bistrot-chambon.fr

Le coin curiosités

À 10 minutes de Brive-La-Gaillarde, une escapade dans les Jardins de Colette est immanquable. Pour retomber en enfance, cet espace verdoyant, hors du temps, propose un labyrinthe de 5 000 m², des expositions rigolotes, un potager singulier et des jeux en bois  grandeur nature. Dans ce jardin extraordinaire, ouvert du 3 avril au 7 novembre 2021, règne une atmosphère ludique qui n’aurait pas déplu à l’auteur des Aventures de Claudine, la petite écolière à l’impertinence légendaire. lesjardinsdecolette.com

L’ardoise de Corrèze, réputée pour sa qualité exceptionnelle, est utilisée aussi bien pour les toits des monuments historiques, comme l’Abbaye du Mont-Saint-Michel, que ceux des maisons des villages du Limousin et d’Auvergne. Pour découvrir le savoir-faire ancestral et unique des ardoisiers, le site insolite, grandiose et fascinant des « Pans de Travassac » ouvre ses portes au public de mars à novembre. ardoisieresdecorreze.com

Le coin dégustation

Pour déguster les vins du Pays de Brive, nous suivons René Maury, Président des Caves des Coteaux de la Vezère, dont la tradition viticole est séculaire. Pour produire une gamme de vins blancs secs, liquoreux ou rouges, aux cuvées rares et précieusement élaborées en petite quantité, les parcelles sont travaillées en viticulture raisonnée et les vendanges manuelles sur des coteaux sont parfois perchées de 30%. coteaux-vezere.fr

Trois fois par semaine, le mardi, le jeudi et le samedi matin, le marché de Brive permet de s’approvisionner en savoureux produits du terroir. De novembre à février, sous la Halle Georges Brassens, les foires grasses où sont présentés les meilleurs canards, foie gras, chapons, truffes attirent les gourmets de France et de Navarre. Le jour de la Foire des Rois, les visiteurs peuvent, gratuitement, mettre en conserve leur foie gras et déguster une galette géante.

Pour retrouver l’esprit festif du foie gras, direction la Maison Lepetit, une petite entreprie de sertissage rachetée, il y a 35 ans, par Josette et Gérard. Qualité, audace tradition et authenticité sont à la base de tous leurs produits. Grâce aux conseils judicieux et au savoir-faire de Josette, sous son œil expert, nous fabriquons de nos propres mains, un délicieux foie gras. maisonlepetit.com

Brives-la-Gaillarde

Le coin chocolat

Au cœur de Brive, Eric Lamy, artisan chocolatier, fabrique et façonne le chocolat sous formes de cakes, macarons ou tablettes. Donnant directement sur des rues piétonnes, les passants peuvent observer à travers la vitrine les artisans chocolatiers en plein travail. Passionné par son métier, il nous explique. « Le chocolat, c’est une matière à part entière, c’est une âme aussi. On le respecte et on lui est fidèle ». Pour partager son enthousiasme avec ses clients, de juin à septembre, chaque jeudi à 15 h, le chocolatier propose une visite de son atelier, à grand renforts de dégustations. chocolaterie-lamy.com

Plus d’infos sur brive-tourisme.com

Partager l'article sur :