edmond de rothschild heritage

Automne

Dans une petite rue du 11e arrondissement, Nobuyuki Akishige, un chef passé par les brigades de l’Atelier du Peintre à Colmar, de la Vague d’Or de Saint-Tropez, du K2 à Courchevel et de la Pyramide, à Vienne, s’applique à mériter son étoile Michelin à chaque service. La salle, toute en longueur, ne désemplit pas. Ici, pas de dorures ou de paillettes. Le spectacle est dans les assiettes, avec une cuisine française parfaitement maitrisée par ce chef made in Japan qui connait les codes d’une tradition sublimée.

Epaulé par une équipe ah hoc et une carte des vins rigoureusement sélectionnée, il écrit sa partition culinaire avec des noix de Saint-Jaques au chou fleur de Pontoise, une fricassée de cèpes sur une tartine de lard di Colonata, un tournedos de lièvre à la purée de racine de persil et un blanc manger à l’estragon, coulis de citron et sorbet huile d’olive. Un grand moment de dégustation, avec un rapport qualité/prix étonnant. Menu déjeuner : 40 €, Découverte en 6 plats : 85 €. 11, rue Richard Lenoir, 75011 Paris. Fermé lundi et mardi, service jusqu’à 22h30. Tél. : 01 40 09 03 70. automne-akishige.com


Brasserie Victor Hugo

Parmi les bistrots et les brasseries qui peuplent cette place du 16 arrondissement, startupers et familles se retrouvent dans une ambiance qui a conservé l’esprit parisien. On la croit dans son jus, mais la déco vintage est signée Richard Lafond. La maison a développé un carte de cocktails grâce à des mixologues qui connaissent les fondamentaux dans l’air du temps pour attirer la jeunesse dorée du quartier. Quant à la carte, elle annonce les grands classiques, selon la saison.

Commandez sans hésiter, les poireaux vinaigrette, le maquereau de ligne au vin blanc, le pâté en croûte de volaille au foie gras, puis les Saint-jaques d’Erquy à la grenobloise, la saucisse paysanne aux lentilles vertes du Puy et la joue de bœuf aux carottes fondantes. Avant de passer aux plaisirs sucrées, avec la belle caramel au beurre salé. Après ça, vous n’hésiterez plus à traverser Paris pour faire bombance. Carte uniquement : 45 €. 4, place Victor Hugo, 75016 Paris. Ouvert 7j/7, service jusqu’à minuit. Tél. : 01 42 73 30 43. brasserievictorhugoparis.com


Le P’tit Canon

En quête d’un bon bistrot des familles qui n’a pas perdu son âme ? Alors direction les environs du Parc Monceau pour retrouver une atmosphère d’antan comme on les aime, avec les meilleurs produits bistrotiers du moment. Vous allez craquer pour l’ambiance conviviale des petits carreaux des mosaïques au sol, des nappes à carreaux rouges, des lustres Art Déco et le service attentionné des propriétaires, Grégoire Devenyns et Thomas Joubert et leur équipe.

Tout le menu est à l’ardoise ! Laissez-vous porter par le marché du jour, vous dégusterez escargots de Bourgogne, salade folle au foie gras, andouillette 5A à la crème de moutarde, souris d’agneau rôtie au romarin, cassoulet et tarte Tatin maison à vous en lécher les doigts. Des assiettes généreuses escortées par une cave à vins exceptionnelle. Une adresse à conseiller aux épicuriens lassés des lieux branchés, aussitôt démodés. Formule déjeuner : 18 €, carte : 35 €. 36, rue Legendre, 75017 Paris. Fermé samedi midi et dimanche, service jusqu’à 22h30. Tél. : 01 47 63 63 87. leptitcanon.fr


Pub Saint-Germain

Ce qui fut l’un des lieux les plus festifs de la Rive Gauche, dans les années 70, retrouve une nouvelle jeunesse, mais un cadre rustique en diable, du côté de l’Odéon… Repris par les fondateurs des pubs O’Sullivans, Greg Smith et Thomas Saint-John, les fines bières et les cocktails pointus sont de nouveau de la partie. On se perd avec plaisir dans ce labyrinthe à plusieurs étages qui conjugue les plaisirs de la gourmandise.

Pour les amateurs affamés de burgers, de viandes fondantes de Salers, de pizzas maison cuites sous les yeux des clients, de rigatonis aux lamelles de truffes, de veggie gyozas ou de fish & chips de lieu noir. Idéal pour les sorties de cinéma et les faims de nuit, on se retrouve joyeusement dans ce grill de nuit pour refaire le monde autour de recettes solides et copieuses. Carte uniquement : 45 €. 17, rue de l’Ancienne Comédie, 75006 Paris. Ouvert 7j/7, service jusqu’à minuit. Tél. : 01 56 81 13 13. pubsaintgermain.com


Madame Claude

« L’esprit des lieux, c’est d’offrir une cuisine authentiquement bourgeoise, et les plats en sauce, c’est toute ma vie ». Formé à l’école Ferrandi, chez Troisgros, Taillevent, Guy Savoy et à L’Elysée, le Chef Ludovic Perraudin transforme son épicerie fine du quartier de la Motte-Piquet-Grenelle en repaire gourmand et canaille. Les initiés se régalent de pâté en croûte cèpes châtaignes chaud jus de veau, volaille fermière aux écrivisses pâtes rouges à la bisque d’écrivisses et tourte de canard au foie gras à la Roannaise.

Pour y vivre une immersion totale, réservez la table d’hôtes, prévue pour accueillir jusqu’à 10 personnes devant le chef qui s’active à dresser ses assiettes, ou le mini salon secret, pour seulement 4 couverts… Formule : 20€, menu : 26€, carte : 50€. 4, rue du Général de Castelnau, 75015 Paris. Fermé dimanche soir et lundi, service jusqu’à 22h. Tél. : 01 4734 04 04. madameclaude.paris

Henri YADAN