edmond de rothschild heritage

Et de trois ! Après les hôtels Amour et Grand Amour à Paris, les Amours descendent à la plage avec le troisième opus du nom : Hôtel Amour Nice. Situé dans un quartier calme et résidentiel, à 15 minutes à pieds de la place Masséna, il occupe un petit immeuble qui abrita le très conceptuel Hi Hôtel, dont la déco zen et sans fioritures fut imaginée à l’époque par l’architecte d’intérieur Matali Crasset.

Aujourd’hui, changement de cap à 100%, avec ce boutique hôtel cosy à souhait. Il compte 38 chambres, dont la plus petite offre une baignoire en marbre rose que bien des palaces lui envieraient, avec une déco vintage, des chaises roses et bleues, des meubles anciens chinés, des murs colorés et des bibliothèques bien garnies. Qu’il est agréable de prendre le prendre le petit déjeuner dans son patio ombragé, de siroter un cocktail au bar américain sous la mezzanine, tout en écoutant la programmation du dj résident. Le lieu est l’oeuvre de trois compères : Emmanuel DelavenneAndré Saraiva et  Thierry  Costes. Il s’est vite imposé comme le repaire d’une clientèle jeune, issue de la mode, de la pub et de la musique, dont Yarol Poupaud.

Y faire trempette dans la piscine en rooftop, avec vue à 360° sur la ville et la Méditerranée est un must. Tout comme déjeuner à la plage privée,  l’Amour à la Plage, d’une dorade grillée ou d’un carpaccio, suivis d’une glace praliné aux pignons (un délice) de chez Berthillon. On peut ensuite farnienter sur un matelas, barboter dans la Grande Bleue et titiller le cochonnet sur le terrain de pétanque. Une adresse qui change des grandes chaînes. A quand (et où) le quatrième Amour ? 3, avenue des Fleurs. L’Amour à la Plage : 47, Promenade des Anglais. hotelamournice.fr

Claudine HESSE