Hôtel Lancaster, une maison de famille 5 étoiles

L’hommage à Marlène Dietrich

Avec son atmosphère feutrée, le Lancaster est l’adresse idéale pour passer un week-end parisien à l’orée des Champs Elysées. A 90 ans, l’établissement de 55 chambres, dont 11 suites, s’est refait une beauté, tout en conservant son ADN. Le coupable ? Le Studio Jean Philippe Nuel, un “starchitecte” Pas de démolition party, ni de vente du mobilier aux enchères, explique le directeur, Lydérick Jadaud. Le style Louis XV s’intègre au décor réactualisé, côtoyant harmonieusement des pièces contemporaines.

Avec sa cheminée qui fonctionne dans le lobby, ses chambres lumineuses aux tons poudrés et ses salles de bain en marbre blanc, l’adresse a un charme fou ! Sans compter le 8e étage. En cours de végétalisation, il offre une vue magique sur les toits de Paris, Sacré Coeur compris, et il accueillera prochainement un fitness et une tisannerie. Au restaurant Monsieur, le jeune Chef Sébastien Giroud, privilégie une cuisine de saison et les produits du terroir. Et pour faire découvrir à ses hôtes, sa palette créative, il change chaque mois la carte, au fil d’une région. En octobre, place à l’Occitanie. Menus : 90€, 130€, brunch : 42€.

Ce lieu secret, discret a reçu beaucoup de shootings mode, et des personnalités comme Lauren Bacall, Liz Taylor ou Olivia de Havilland. Marlène Dietrich y élut domicile pendant 3 ans, et l’on peut louer sa suite, avec son piano personnel et des tapis de toute beauté confectionnés sur mesure.

Ou prendre un cocktail signature, tel L’Enigme (whisky Jack Daniel, chartreuse, Suze et jus de citron) au bar Marlène, un  rendez-vous très prisé. Autres personnages d’importance, Felix Ziem et Boris Pastoukhoff, deux peintres célèbres du début du 20e siècle, dont les oeuvres émaillent les murs, et qui réglaient ainsi leur notes d’hôtel. Forfait “week-end chez Marlène” en chambre Deluxe : 437€ pour 2, petit déjeuner inclus. 7, rue de Berri 75008 Paris. hotel-lancaster.fr