edmond de rothschild heritage

Coup de tonnerre à Collonges-au-Mont-d’Or ! Le restaurant Paul Bocuse, qui détenait la récompense suprême de la gastronomie mondiale depuis 1965, perd sa 3e étoile au guide rouge. 2 ans après la disparition de Monsieur Paul, auquel on doit la starisation des chefs de cuisine, son restaurant reste toujours excellent, selon les dires de Gwendal Poullennec, le directeur France du Michelin, mais plus au niveau d’un 3 étoiles. Le lieu sera rétrogradé à 2 macarons, malgré les nombreux changements intervenus cette année, en salle comme dans l’assiette.

Nul doute que la soupe aux truffes noires VGE, le homard Bellevue et la fricassée de volaille de Bresse resteront de grand moments gourmands pour ceux qui auront la chance et les moyens d’aller les déguster au bord de la Saône… guide.michelin.com/fr/frwww.bocuse.fr

Henri YADAN