Pudlo fait son show avec les premiers Trophées des Bistrots

6 prix gourmands en hommage à la gastronomie française

Catégorisé comme Restaurants

Le résultat est là ! Gilles Pudlowski, célèbrissime critique gastronomique et créateur d’un blog très suivi, vient de remettre ses premiers Trophées Pudlo des Bistrots. Et qui dit bistrot dit : une cuisine de ménage, des plats traditionnels, un bon rapport qualité prix, la convivialité, la transmission et l’art de recevoir. Mais aussi une ambiance, une déco  » dans son jus « , un zinc ou un comptoir… L’évènement se passait au Paris Seize, prix du Bistrot de l’année, propriété des frères Dumant, de grands professionnels de la restauration de caractère. Un lieu idéal que cet établissement aux banquettes de moleskine, au plafond stylisé et aux boiseries patinées, avec en salle depuis 25 ans, le truculent Frédéric Prudhomme et en cuisine le jeune chef Kennie Bonaventure. C’est donc entre terrine de campagne et navarin d’agneau fondant que l’ami Pudlo a récompensé 5 autres chefs et établissements.

Au palmarès : cheffe de l’année, Kelly Jolivet, 29 ans, du Benoit, 20, rue Saint-Martin, dans le 4e arrondissement, un bistrot du groupe Ducasse. Trophée de la transmission : Gilles et Marius Bénard du Beaucé, 43, rue Richer, dans le 9e. Jeune talent de l’année : Marie-Victorine Manoa, fille dudit Viking, célébrité lyonnaise et qui officie elle Aux Lyonnais, 32, rue Saint-Marc, dans le 2e, également du groupe Ducasse. Prix Art de Vivre et Tradition : Le Vaudésir, 41, rue Dareau dans le 14e. Avec aux fourneaux, encore un sacré personnage, Christophe Hanz. Et enfin le jeune bistrotier de l’année : Vincent Pétron du Lorette, ex Lorette et les Garçons, au 9, rue Saint-Lazare, dans le 9e.

Pour cet évènement d’importance, qui deviendra un rendez-vous annuel, le journaliste a rallié à ses cotés de grands partenaires, tels le Marché de Rungis, Staub, dont on adore les cocottes, l’Association des bistrots et Cafés de France qui militent pour la sauvegarde et l’inscription à l’art de vivre de ces derniers au patrimoine immatériel français, plus Vignobles et Signatures, une association de 17 domaines d’excellence et la Région Ile-de-France. Chacun s’étant associé à un prix.

Mais des bistrots, à Paris, il y en a plein ! Et notre journaliste, fin gourmet en a répertorié 70 dans son petit guide de poche bien pratique : le Petit Pudlo des Bistrots, aux éditions les Pieds dans le Plat… Tout un programme. Il sera distribué, à partir du 14 mai 2022 lors d’un repas dans l’une de ces tables, dans la limite des stocks disponibles, ou à compulser dès à présent en ligne sur le blog de l’auteur. Alors vive Pudlo ! gillespudlowski.com

Publié le