Troplong Mondot, voyage au cœur d’un 1er Grand Cru Classé de Saint-Émilion

Un haut lieu de l’œnotourisme en bordelais

Catégorisé comme Vins
Troplong-Mondot

Cinq siècles d’histoire ! Plus trois ans de travaux pharaoniques… C’est le temps qu’il a fallu pour redonner au château de Troplong Mondot sa place unique parmi les grands vins de Bordeaux et devenir un haut lieu de l’œnotourisme de luxe. En ce printemps 2021, ce 1er Grand Cru Classé de Saint-Emilion, fièrement posé sur la butte Mondot, achève sa mue. Une transformation pensée dans les moindres détails pour viser l’excellence. Celle du classement des vins de Saint Emilion, renouvelé tous les 10 ans, et celle de l’accueil, une valeur chère du domaine.

Troplong-Mondot

Le vin d’abord. Un chai et un cuvier flambants neufs accueilleront la prochaine vendange de Merlot et autres Cabernet Franc et Sauvignon qui poussent sur 43 hectares. Viticulture raisonnable, traction par des chevaux et préservation de la biodiversité sont ici adoptés depuis plusieurs années pour ciseler des vins précis et croquants qui offrent complexité et fraîcheur. Comme le solaire Troplong Mondot 2015, ou le velouté 2006 mais aussi comme le Mondot, un second vin de très belle facture.

Troplong-Mondot

Œnotourisme et vie de château

Pour les déguster et découvrir les secrets de cette maison qui fait face au village de Saint-Émilion, et à quelques célébrités voisines du nom d’Angélus, Cheval Blanc, Ausone et Figeac, plusieurs expériences œnotouristiques sont proposées. “Escapade” à pied dans les vignes, à grands renforts de dégustations, ou “Immersion”, avec balade en Range Rover vintage jusqu’aux anciennes carrières de craie et dégustation verticale. Autres options : le “déjeuner sur l’herbe” concocté par le chef résident ou la toute nouvelle visite en famille pour découvrir la biodiversité et quelques millésimes, ou carrément l’expérience des vendanges au château…

Troplong-Mondot

Mais pour prolonger le plaisir, autant s’y attarder. Les Clefs de Troplong invitent à séjourner dans l’une des trois chambres d’hôtes ou dans la “Maison des Vignes”. Des havres de tranquillité au luxe authentique où vous profiterez du coucher de soleil sur les vignes (chambre à partir de 370€, petit déjeuner compris).

Quant au restaurant Les Belles Perdrix, tenu par le chef étoilé David Charrier, il ouvre enfin ses portes dans un décor à la fois épuré et époustouflant. L’expérience gastronomique promet d’y être fine et subtile (comptez 70€). A savourer comme un instant suspendu dans un vignoble prestigieux, charmeur et encore secret… troplong-mondot.com

Partager l'article sur :