Vins rosés : le top 10 des cuvées à suivre…

Pour sublimer les nuances des cuisines ensoleillées

Catégorisé comme Vins

Domaine La Suffrène : AOC Bandol

Sous les fortes chaleurs du midi, procéder à des vendanges annuelles entre La Cadière d’Azur et le Castelet est une prouesse. Et assembler subtilement les cépages Mourvèdre, Cinsault, Grenache et Carignan est tout un art ! Un travail qui reflète l’esprit de Cédric Gravier, à la barre du domaine familial La Suffrène, qui adapte son terroir au changement climatique. Évidemment bio, son vin millésimé 2021 séduit d’abord l’œil avec sa robe brillante, puis le nez avec ses arômes agrumés, avant de convaincre le palais par sa complexité équilibrée. Gardez-le longtemps en bouche pour apprécier les assiettes d’oursins, de rougets grillés ou de paella qui l’accompagneront. 17€. domaine-la-suffrene.com


Château Maïme : AOP Côtes-de-Provence

Prononcez son nom comme vous pourrez, mais découvrez vite ses saveurs ! Ce rosé gourmand témoigne de la qualité de l’appellation Côtes-de-Provence. Surtout celui-ci, campé sur des parcelles d’Arc-sur-Argens, à proximité du Massif des Maures qui lui donne son caractère affirmé. Il doit son cachet aux signatures de Pierre-Jean Sibran et Jean-Michel Garcia qui y mettent toute leur énergie et les dernières technologies, tout en respectant les traditions pour nous offrir un nectar au style affirmé et délicat. Parfait mélange de vignes âgées à l’élaboration minutieuse, la rondeur et les notes acidulées de cette Cuvée Héritage 2021 matchent avec tapas, petits farcis et sushis. 16,80€. chateau-maime.com


Domaine Les Chancel : AOC Ventoux

Sous le signe de l’excellence, ce domaine viticole de l’époque Napoléonienne, dont les 13 hectares de vignes font face au Mont Ventoux, est coaché par Anne et Pierre Chancel. Et dans leurs gammes de vins bio, LEROSÉ N°1 se fait remarquer par sa finesse et son élégance. Bénéficiant d’un pressurage direct, Cinsault, Grenache et Syrah de saignée lui offrent une richesse aromatique et une robe à la couleur pétale de rose et aux légers reflets argentés. Au nez, le pamplemousse et les petits fruits rouges acidulés se font jour. Quant à la bouche, elle est bien structurée, agréable, longue et se marie naturellement à un carpaccio de poulpe, du gaspacho, de l’aÏoli, et pourquoi pas un ananas. 12€. leschancel.com


Scamandre : IGP Gard bio

À force de s’affiner à chaque cuvée, le vin bio de Nadine et Franck Renouard atteint des sommets dans son édition 2021. Et ça nous plait ! Alors on l’ouvre, bien frais, avec des amis bons vivants et plutôt gourmets pour leurs faire découvrir ses saveurs. Sa production confidentielle est née sur des vignes centenaires, son cépage est 100% Grenache et ses vendanges manuelles. D’un rose très pâle, sa robe se conjugue à un nez puissant aux notes de fruits et d’agrumes, quand son attaque en bouche à la franchise d’un vin droit aux arômes floraux. Pour l’accorder à table, pensez à un émietté de tourteau, des encornets à la plancha, des sushis ou pourquoi pas, de s’aventurer vers la cuisine thaï. 21€. scamandre.com


Moment Singulier : AOP Côtes-de-Provence

Faites-vous plaisir et posez ces deux flacons sur vos tables d’été ! B Création Rosé 2021 et Moment Singulier sont composés par Dorothée Salat, propriétaire du Domaine de la Grande Bauquière, face à la Montagne Sainte-Victoire. Le premier est un vin solaire et désaltérant à la robe couleur litchi, dont les notes de fleurs blanches et la belle minéralité, un rien exotique, éveillent les sens. Dans sa bouteille aux formes généreuses, le second est le fruit d’un travail de précision qui permet un grand potentiel de garde. Ses arômes intenses, sa robe à la teinte de pêche et sa palette aromatique qui dure longtemps sous le palais en font une référence gastronomique. 9,50€ et 38€. domainelagrandebauquiere.com


Ott Étoile: AOC aux couleurs du temps

Jean-François Ott, 4e génération d’artisans vignerons, est à la tête des 3 domaines créés en 1896, par son aïeul, Marcel Ott. Il continue avec passion de nous inviter à « goûter les couleurs du temps ». C’est ce qu’évoque ce 3e millésime, Étoile, qui a su patienter pour se révéler cet été à son apogée et traverser les saisons pour atteindre la maturité. Il est le fruit de l’assemblage des raisins des trois domaines de la propriété provençale. Et il bénéfice de la typicité de chacun d’eux : Clos Mireille, Château Romassan et Château de Selle, mettant en évidence le savoir-faire maison avec un élevage sur-mesure, entre cuve inoxydable et sphère céramique. De quoi le transformer en cuvée d’exception ! 120€. domaines-ott.com


Minuty M : AOP Côtes-de-Provence

Née il y a 25 ans, pour créer un vin 100% signature, cette cuvée a fait ses preuves. Les propriétaires, François et Jean Étienne Matton, sont rejoints aujourd’hui par Anne-Victoire, la fille de ce dernier. Cette édition limitée 2021 propose un voyage artistique que l’on doit à Léa Amati, tatoueuse à l’univers poétique qui a reproduit sur le flacon les nuances des paysages méditerranéens, et à Elsa Leydier, photographe franco-brésilienne qui a immortalisé ce chef d’œuvre. Et le vin dans tout ça ? Le Minuty M, star des rosés, révèle des notes de pêche, d’orange confite et de groseille, avec en final, une très belle fraîcheur acidulée. Un bonheur à déguster avec des poissons grillés ou des légumes croquants. 14,50€. minuty.com


Roseblood : AOP Baux-de-Provence

Produite au cœur d’un jardin provençal, la cuvée de l’été fait appel à la gourmandise. Ceci, grâce à ses notes fruitées d’abricots et de bourgeons de cassis, dopées d’un petit côté minéral. Producteur de vin et d’huile d’olive depuis 1489, le domaine à intégré le Comité Colbert, garant du luxe français. Il s’étend sur 17 hectares, en agriculture bio, et les femmes y ont leur mot à dire : Anaïs Maillet, œnologue, et Carla Bruni, propriétaire associée. Roseblood d’Estoublon est à déguster au restaurant de la maison, avec en cuisine le chef Wim Van Gorp. Et à Saint-Tropez, chez Gigi, Loulou, à l’hôtel de la Ponche, avec le chef Thomas Danigo, ou en Bourgogne, à l’Hostellerie de Levernois, de Séverine Petillaire-Bellet. 15€. estoublon.com


Mouton Cadet Rosé Bio : AOC Bordeaux

Cap sur la côte Ouest, où Baron Philippe de Rothschild lance enfin son premier rosé ! Clair et limpide, il a le caractère affirmé des vins de Bordeaux. Il s’affirme en digne descendant de son aîné, le Mouton Cadet Bio, en rouge. Ainsi, ce nectar bio et vegan nous transporte-t-il sur la côte Atlantique, du Cap ferret au Mouleau, mais aussi de l’île de Ré à Biarritz. D’où le coté marin et iodé de ce premier millésime, admirablement orchestré par la jeune génération de la famille. Il résulte d’un assemblage de 4 cépages : Merlot, Cabernet Franc, Malbec et Cabernet Sauvignon. Une cuvée parfaite dès l’apéritif, avec des rillettes de saumon ou de cabillaud, des toast de chèvre frais ou une ratatouille froide 12,90€. moutoncadet.com


La Navicelle : AOP Côtes-de-Provence

On file au Pradet, à proximité de Toulon au pied de la Colle Noire, pour découvrir ce domaine appartenant à la même famille depuis 30 ans. Et qui, pour plus de fraîcheur minérale, a réactualisé son processus de vendanges et de vinification. On aime la cuvée 2021, à la pâleur royale, pour ses notes de pêche et fleurs blanches. Sa composition de 45% Grenache, 35% Tibouren et 20% Mourvèdre signe sa typicité. Sa complexité et son extrême pureté sont ses signes de reconnaissance. Cette cuvée ne craint pas la cuisine exotique, bien au contraire ! Elle se déguste volontiers avec des beignets de courgettes, un cevice de poisson, voir un bon petit chèvre de nos campagnes ! 16€. domainelanavicelle.com

Publié le