Fragonard ouvre sa maison d’hôtes à Arles

Un cocon provençal au charme fou

Catégorisé comme Hôtels
Fragonard

Derrière la façade ancienne en pierre de taille, aux volets vert sauge, pas de doute nous sommes chez Fragonard. Dans cette première maison d’hôtes, on sent d’emblée le charme inhérent à la marque provençale de parfums et d’accessoires de mode au rayonnement international, fondée en 1926. Sur 3 étages, on compte 6 chambres, 2 par étage, avec salle de bain et kitchenette, plus une terrasse qui domine les toits du centre-ville historique d’Arles. Maîtres d’œuvre, le très trendy studio Be-pole et l’architecte Renzo Wieder. Mais c’est Agnès Webster, directrice générale de Fragonard et sa sœur Catherine qui, en chinant dans cette région qu’elles connaissent comme leur poche, ont assuré la décoration des chambres. Ceci, tout en conservant et en faisant restaurer à l’identique les tomettes en terre cuite d’origine, les cheminées en marbre grenat et les médaillons de plâtre blanc.

Pour les matériaux historiques, elle ont fait appel à des artisans locaux reconnus. Ainsi la maison Tonello, entreprise arlésienne fondée en 1948, s’est chargée des sols en “terrazzo à la venezziana” et des mosaïques rouges, beiges et céladon. Des tables design sont même signées Roger Capron. Au rez-de-chaussée s’est installée tout naturellement, sur 100 m², la 22e boutique du parfumeur grassois.

Fragonard

Dans cet espace aux étagères en essence de noyer, version apothicaire, on découvre des produits crées en exclusivité. Parmi eux, Belle d’Arles, une eau de toilette à la fleur d’oranger, ou Rêve d’Arles, un diffuseur d’intérieur aux notes subtiles d’Immortelle. Justement, un rêve passe… Chambre de 60€ à 300€. fragonard.com

Partager l'article sur :