Ruinart : une seconde peau pour 20 magnums

Une coque arty pour une bouteille mythique

Catégorisé comme Champagne
Ruinart

Fort du succès de ses premiers étuis seconde peau, en 2020, Ruinart fait un bis répétita, mais cette fois ci pour ses formats magnums. La maison de champagne a demandé à l’artiste plasticien Antonin Anzil d’intervenir sur des bouteilles Ruinart Blanc de Blancs.

Ruinart

Il y a sculpté une représentation du vignoble historique de la marque située à Taissy, sur la Montagne de Reims, où l’établissement vient de lancer un ambitieux projet de « vitiforesterie » en faveur de la biodiversité. Résultat ? 100% papier, 100% recyclable, durable et permettant de réduire de 60% l’empreinte carbone, la coque épouse parfaitement les bouteilles pour lui donner une touche élégante et insolite. Attention, ce nectar des dieux se mérite, il est proposé en édition limité à 20 pièces, et sera disponible uniquement sur place, à partir de fin octobre, au prix de 550€. 4, rue des Crayères, 51100 Reims. Tél. : +33 (0)3 26 77 51 51. ruinart.com