edmond de rothschild heritage

Limonade artisanale française, Lorina célèbre sa 125e année de bulles. C’est en 1895, dans un petit village de 240 habitants du nom de Munster, que la marque voit le jour. La famille Geyer produisait alors dans la limonaderie maison ses premières bouteilles, et celles-ci étaient livrées à l’époque en carriole, et tirées par des chevaux dans toute la région. En 1946, les héritiers baptisèrent leur produit pétillant du nom de Lorina, en hommage à un bateau qui sauva des soldats britanniques et français lors de la bataille de Dunkerque, en 1940.

La French à la conquête de l’Amérique

Naturelle, vaillante et résistante, Lorina survit à l’expansion des géants du soda dans les années 60, et se retrouve toujours sur les plus belles tables, les cafés parisiens et ceux de la France entière. Aujourd’hui présente à l’international dans plus de 40 pays, la french limonade a conquis le coeur des américains et reçoit l’Oscar du meilleur soda lors du Salon Mondial des Produits Gourmets, à New York. Mais quel est le secret de Lorina pour réussir à traverser les générations tout en gardant son indépendance ? Des gestes minutieux, un savoir-faire, mais aussi l’addition de quelques grammes de sucres, pas trop, c’est promis, et de zestes de citron. Avec pour résultat un dosage précis qui orchestre les goûts et la qualité d’une boisson désaltérante signée par les Artisans Limonadiers. Un vrai bonheur pétillant à chaque gorgée ! www.lorina.com

Manon SCHABAILLIE